Pourquoi Uber est en train de se prendre le mur Wall Street (Marianne)

13 Mai Pourquoi Uber est en train de se prendre le mur Wall Street (Marianne)

La célèbre plate-forme de VTC affolait l’imagination des boursiers. Ils attendaient une valorisation supérieure à 100 milliards de dollars. Après le premier jour de cotation, l’affaire vaut en réalité 70 milliards. Et réalise toujours des pertes !

Uber, que 70 milliards de dollars ! “Que” ? Familier des sommes à multiples zéros, Wall Street peut s’autoriser une telle formule. Grisés par la techno-spéculation, des investisseurs attendaient une valorisation à 120 milliards pour la célèbre plate-forme de VTC. Son grand saut dans l’univers agité de la bourse s’est soldé par une baisse de 8%. Le bouillon pris par Lyft, son challenger qui l’a précédé de quelques semaines au New York Stock Exchange (NYSE), n’est pas pour rien dans cette valorisation “au rabais”. En quelques jours de bourse, le cours de Lyft est passé de 72 à 55 dollars. Le cours d’Uber suivra-t-il le même chemin? Difficile à dire à quelques heures de la deuxième séance. Au-delà des gestes de mauvaise humeur des boursiers, des séances en montagnes russes les premiers jours de cotation, le destin économique d’Uber repose sur un triple pari économique.

Pour lire l’article en intégralité, cliquez ici.