Hysetco : une joint-venture pour démocratiser les taxis à hydrogène ! (automobile-propre)

25 Fév Hysetco : une joint-venture pour démocratiser les taxis à hydrogène ! (automobile-propre)

Associant Air Liquide, Idex, la Société du Taxi Électrique Parisien (STEP) et Toyota, la jeune co-entreprise vise à faire émerger un nouvel écosystème autour de la mobilité hydrogène et à accélérer le déploiement de la flotte de taxis Hype.

Un constructeur, un opérateur de stations, un expert de la transition énergétique et un utilisateur… Réunis au sein d’une seule et même entité, Air Liquide, Idex, STEP et Toyota souhaitent travailler de concert pour faire émerger l’indispensable écosystème de la mobilité hydrogène. En s’unissant ainsi pour avancer d’un seul et même bloc, les partenaires veulent accélérer le développement de la filière tout en apportant une réponse à la problématique de l’œuf et de la poule, le déploiement des stations suivant naturellement celui des véhicules.

« Pour que cela marche, il faut à la fois développer l’usage et l’infrastructure » a notamment rappelé Pierre Etienne Franc, Vice-Président d’Air Liquide.

Hype au cœur du projet

Pierre angulaire de cette nouvelle initiative : Hype ! Filiale de la STEP, la société exploite depuis 2015 une flotte de taxis hydrogène à Paris et en Ile de France. Aujourd’hui, elle compte s’appuyer sur le consortium Hysetco pour faciliter le déploiement de sa flotte mais aussi celui des stations. En pratique, Hypsetco prévoit notamment d’investir dans l’achat de véhicules et de licences qu’il revendra ensuite à Hype.

Constituée d’une centaine de véhicules, dont 38 Toyota Mirai, le service Hype s’appuie actuellement sur un réseau de quatre stations exploitées par Air Liquide sur le territoire francilien. Outre celles du Pont de l’Alma, de Orly et des Loges, les chauffeurs peuvent se ravitailler depuis quelques semaines sur une nouvelle station située à proximité de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Pour voir l’article complet, cliquez ici.