600 chauffeurs VTC obligés de rendre les clés de leur voiture (Le Parisien)

16 Avr 600 chauffeurs VTC obligés de rendre les clés de leur voiture (Le Parisien)

Ne pouvant plus payer l’assurance des véhicules qu’elle leur loue, la société VPCAB, basée à Gennevilliers -Hauts-de-Seine) leur a demandé de rapporter leur outil de travail en partie déjà payé.

« On est écœurés. Cela ne va pas se passer comme cela… » Ce lundi, la colère gronde rue Traversière à Gennevilliers. « Ils sont tous partis… » pointe un homme en désignant le cube de béton qui abrite des locaux de la société VPCAB. La société, créée en 2015, loue aux chauffeurs VTC un peu plus de 600 voitures moyen et haut de gamme, principalement en région parisienne, mais aussi à Lyon, Antibes et Bordeaux.

Et si l’entreprise est vide ce lundi, c’est qu’elle a demandé à ses salariés -une trentaine de personnes- de ne pas venir travailler, à cause d’un contexte est particulièrement « tendu avec les chauffeurs », reconnaît un proche du dossier.

Car VPCAB, « en situation de cessation de paiement », ne peut plus payer les assurances. La société « a pour principale préoccupation d’assurer la sécurité de ses partenaires », indique-t-elle dans un communiqué sommaire, enjoignant ses clients à rapatrier leur véhicule.

Lire l’article en intégralité, cliquez ici.